Une multitude de pollinisateurs

Les abeilles domestiques sont les pollinisateurs les plus connus, et elles bénéficient d’une large médiatisation. Mais elles ne sont pas seules à polliniser. Nombreux sont les insectes qui participent à la reproduction des plantes. Ce faisant, ils aident à la croissance des fruits et des légumes qui nous nourrissent. Il est intéressant de les connaître pour pouvoir les aider à mieux vivre avec nous. 

Pourquoi faut-il les protéger ?

La pollinisation est le nom que l’on donne à la reproduction des plantes. Certaines plantes font circuler leurs gamètes grâce au vent, comme les conifères, d’autres se servent de l’eau, comme les mousses. Mais il y a aussi des plantes qui ont besoin des insectes pour se reproduire. Ainsi, les abeilles ou les papillons, en butinant les fleurs, récoltent des gamètes, qu’elles font circuler de fleur en fleur, favorisant ainsi la reproduction des fleurs. Les arbres fruitiers ne peuvent produire des fruits que s’ils ont été pollinisés. Sans l’action des insectes pollinisateurs, beaucoup de fruits et de légumes disparaîtraient.

Ces insectes sont extrêmement nombreux, et l’usage massif des pesticides provoque leur déclin. Car si ces substances détruisent les insectes qui mangent les récoltes, ils ne font aucune distinction avec les abeilles et les papillons qui les pollinisent. Il est important de leur fournir un habitat adapté, mais aussi de mettre à leur disposition des sources de nourriture appropriées et exemptes de produits nocifs.

Apidae agit pour les pollinisateurs

Apidae estime que les abeilles domestiques doivent se servir de leur visibilité pour favoriser la protection des autres pollinisateurs. C’est la raison pour laquelle, loin de se contenter de poser des ruches en ville, notre association monte des projets pour eux. Nous installons des hôtels à insectes, aménageons des prairies fleuries, et sensibilisons à leur importance pour l’écosystème. Pour attendre notre objectif sur le long terme, nous devons agir sur tous les fronts afin d’assurer un équilibre à notre environnement. Car il ne faut pas oublier que sans eux, la majorité des fruits et légumes que nous connaissons disparaîtraient. Or, le déclin de la population des abeilles nous indique aussi une baisse de la population des autres pollinisateurs.

Dans cette section, vous découvrirez comment nous agissons pour améliorer les conditions de vie des pollinisateurs qui nous sont si précieux. Vous ferez aussi connaissance avec ces insectes, et leurs particularités. Il est simple et économique de contribuer chez vous à leur conservation, et nous voulons vous donner les clés pour le faire. 

En agissant ensemble, nous pouvons inverser la tendance et leur offrir un environnement favorable à leur reproduction. Nous pouvons aider les pollinisateurs, et nous faisons tout pour y parvenir.