Les plantes mellifères

Les pollinisateurs ont la particularité de se nourrir de nectar et de pollen. C’est ce qui les incite à butiner les fleur, participant à leur reproduction. Mais comme toutes les fleurs n’ont pas besoin d’insectes pour se reproduire, toutes ne les intéressent pas. Les plantes mellifères ont la particularité de produire la nourriture des pollinisateurs. Apidae vous propose d’apprendre à les identifier, afin de pouvoir les mettre en valeur et ainsi aider abeilles et papillons.

Quelles plantes choisir ?

Il existe un nombre impressionnant de fleurs qui sont bénéfiques aux pollinisateurs. Il peut s’agir de fleurs, d’arbustes, ou encore d’arbres. Elles peuvent ainsi se retrouver sur les balcons, dans les champs ou dans les bois. Elles ne fleurissent pas toutes à la même période, ce qui renforce  l’importance d’en avoir une large variété dans l’environnement.

Toutes les plantes mellifères ne conviennent pas non plus à tous les pollinisateurs. Les tilleuls, par exemple, sont une excellente source de nourriture pour certaines abeilles, notamment les domestiques, mais sont poison pour les bourdons. Si certains insectes sont spécialisés dans une espèce de fleur, il est impossible de nourrir tous les insectes environnants avec seulement quelques espèces de plantes mellifères. Une fois encore, la diversité est essentielle à un écosystème sain. C’est le message qu’Apidae veut faire passer à travers ses activités.